Digris : non à "No Billag"

Une acceptation de l’initiative « No Billag » causerait du tort au DAB+

Le prestataire DAB+ DIGRIS, avec lequel nous collaborons étroitement, rappelle dans son communiqué de presse (en allemand) quelques-unes des graves conséquences d’une acceptation de l’initiative « No Billag » :

L’acceptation de l’initiative conduirait à la suppression du soutien de la Confédération aux radios et télévisions suisses et à la disparition de la SSR SRG. Ce qui aurait pu passer pour une opportunité (plus d’audience) pour les autres radios DAB+ n’en est pas une. En effet, la SSR est un pilier politique et financier du déploiement des technologies de radio numériques terrestres en Suisse. Sans son appui, le processus de disparition des ondes courtes en faveur de ces nouvelles technologies serait fortement entravé.

La campagne de promotion du DAB+ serait également durement touchée, tout comme l’indispensable travail d’analyse d’audience radio/TV de la Fondation Mediapulse mandatée par la Confédération et dont le principal client est la SSR.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *